BULLETIN MUNICIPAL Numéro 33, mars 2017. Commission Communication. Directeur de la publication : Georges Cagnin - page 32

Quelques blessures de chiens à déplorer cependant heureusement sans trop de gravité pour la
plupart, mais il s’en faut parfois de bien peu.
D’où l’utilité pour les traqueurs de pouvoir porter une arme, même non chargée, mais que l’on peut
alimenter en cas de rencontre trop rugueuse ; cela peut sauver la vie des chiens.
Plusieurs repas organisés après les battues, le
tout dans une très bonne ambiance.
On a aussi pu noter l’arrivée de quelques nouvelles
recrues au sein de la société.
-
3 2
-
Après une battue dans la Serra, avec les Griffons
du Président
En octobre : Jean-Marie et Nico, avec 2
lièvres
1...,22,23,24,25,26,27,28,29,30,31 33,34,35,36
Powered by FlippingBook